Production de miel : de l’archaïsme à la modernité à Ngaoundéré

Composante III PRODEL DES AFFAIRES / Développement des chaînes de valeurRésultats de la composante III

La Société coopérative avec conseil d’administration du miel Annour de dresse désormais avec fierté dans la ville de Ngaoundéré.
Vers la production des poussins d’un jour à Ngaoundéré
November 22, 2021
Maroua : une reconversion en entrepreneur dans la filière porc
November 22, 2021

Production de miel : de l’archaïsme à la modernité à Ngaoundéré

By November 22nd, 2021 in Component III

Une usine de miel est sortie de terre. La miellerie a la taille d’un duplex. La vitrine donne sur une boutique moderne. Elle expose divers produits. Le Président de la Société coopérative reste ferme sur ses appuis. « Nous produisons du miel aux normes internationales. Nous disposons d’un stock permanent destiné à la mise en bouteille. Le condensateur est performant. Il se sert de l’air et de l’eau pour refroidir le produit à l’issue du pré-chauffage.

Le miel est ainsi conservé dans son état pur. L’appareil de concentration a déjà permis de l’émousser. Toutes les impuretés se trouvent exfiltrées par le même mécanisme. Notre production journalière ne dépassait pas 50 litres. C’étaient environ 1500 litres par mois, soit une tonne et demi. Mais avec les nouvelles machines, nous allons déjà au-delà, voire le triple de ce que nous produisons ici. Les équipements actuels ont des capacités de 2.000 litres en dix heures de temps.

Le PRODEL nous a apportés une subvention de 69 millions de francs. Un tel montant nous permet d’organiser une petite révolution du miel à notre échelle. Trois personnels se sont ajoutés. Nous sommes désormais 11 à travailler ici. Nous sommes déjà une référence dans la région de l’Adamaoua. Il est également question de le devenir au niveau national. Nous avons hérité ce métier de nos grands-parents. Ils le pratiquaient de manière archaïque. Le feu en abondance détruisait les vertus du miel. Le nôtre n’est pas chauffé et est produit sans additifs. C’est donc du 100% naturel. Beaucoup de dérivés du miel font recette. Il y a le gingembre, le citron, la citronnelle et la tisane au miel. C’est sans omettre le miel à l’ail. Nous sommes en train nous déporter en ville. Seul le magasin va rester ici. »