Près de cinq millions de chèvres et de moutons vaccinés

Component IVACCINATION CONTRE LA PESTE DES PETITS RUMINANTS

Le Ministre de l’Élevage, des Pêches et des Industries animales, Dr Taïga, a procédé au lancement national de la campagne de vaccination contre la peste des petits ruminants à Nanga-Éboko dans la région du Centre, le 25 septembre 2019.
Talks with Potential Beneficiaries during the 11th February (Youth-Day) Fair
March 8, 2020
Obligation de vacciner !
April 25, 2020

Près de cinq millions de chèvres et de moutons vaccinés

By April 25th, 2020 in Animal Health, Component I

Une injection destinée à sauver les ruraux. Seringue en main, le Ministre de l’Élevage, des Pêches et des Industries animales, en personne et en blouse blanche, a immunisé les animaux.

Le membre du gouvernement avançait au rythme d’un animal après l’autre : « Une chèvre ou un mouton non-vacciné est un danger pour tous les autres petits ruminants du Cameroun ». C’est un extrait de l’allocution du Dr Taïga.

Son discours de lancement officiel de la campagne de vaccination de masse et gratuite des chèvres et des moutons contre la peste des petits ruminants a également insisté sur la réalité suivante : « L’éradication de la menace de la PPR sera aussi de nature à améliorer l’état nutritionnel des populations et à sécuriser leurs moyens de subsistance ».

Le gouvernement souhaite ériger la campagne en cours en modèle de réussite en Afrique centrale. C’est à l’effet de susciter des émulations au sein des pays frontaliers, en l’occurrence le Tchad, le Gabon, la Guinée équatoriale, le Congo Brazzaville et même le Nigéria.