Aperçu de l’allocution du Ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille

Composante IIDistribution des chèvres et moutons aux femmes et familles vulnérables

Pr Marie-Thérèse Abena Ondoa s’est adressée aux populations lors des diverses remises des chèvres et/ou des moutons dans le Nord et de l’Extrême Nord.
1.100 familles et femmes bénéficiaires d’un capital de chèvres et de moutons
juillet 5, 2019
Un Projet des formations continues
novembre 6, 2019

Aperçu de l’allocution du Ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille

Par juillet 5th, 2019 Dans Composante II, Résilience

Les dotations de chèvres et de moutons arrivent à point nommé. C’est la déclaration liminaire du Ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille. Pr Marie-Thérèse Abena Ondoa a repris ce message à Salak, à Kolofata, à Tokombéré, à Méri, à Kaélé et à Dziguilao. Les petits ruminants viennent ainsi soulager les populations.

D’après le Ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille, les conflits alimentent toujours des ségrégations basées sur le genre. En d’autres termes, les femmes représentent les victimes les plus vulnérables des conflits armés. Les chèvres et les moutons, animaux de prédilection de la femme et de l’enfant, disparaissent ou sont abandonnés à la merci des prédateurs de tout poil. Les femmes deviennent incapables de faire des épargnes pour financer la santé, l’éducation et la nutrition de la maisonnée.

Pr Marie-Thérèse Abena Ondoa a observé une sorte de retour à la normale dans les localités visitées. Des populations déplacées reviennent sur leurs pas. Les dons de chèvres et de moutons serviront à les fixer à nouveau sur leurs terres d’antan. Les besoins en alimentation humaine sont à satisfaire, a reconnu le MINPROFF. Mais il faudra, avant de faire passer ces animaux dans les casseroles, les avoir fructifiés ou multipliés. Même les ventes doivent attendre la prolifération des mises bas. Quelques-unes ont eu lieu sur les sites de distribution des animaux.