Plus de deux milliards de francs d’engagement dans les plans d’affaires

Convention de partenariat avec ACEFA
mai 26, 2019
Des plans d’affaires d’une valeur du milliard et demi dans la Zone III
mai 29, 2019

Plus de deux milliards de francs d’engagement dans les plans d’affaires

La mise de 60% du PRODEL est assumée par plan d’affaires. La valeur absolue des investissements consolidés donne près de 2.363.000.000 F CFA. Le plan d’affaires le plus ambitieux est de près de 147 millions de francs. Il finance les œufs de table à Njimbouot Fongue dans la région de l’Ouest. Quant au plan d’affaires plancher, il est estimé à près de 39 millions de francs. C’est un projet de volaille à Ngaoundéré.

La volaille, elle encore, est la filière dominante. Elle totalise 14 projets crédibles. Six d’entre eux portent sur les pondeuses. Contre toute attente, la filière porcine se limite à deux plans d’affaires : Ouro-Tchédé à Maroua et Kombè par Mbanga. Autant s’affirme l’apparent désintérêt quant à la production de porcs, autant le financement de deux plans d’affaires étonne les observateurs en matière de production apicole.

Les deux projets de miel coûtent près de 113 millions de francs à Mbouda et à Ngaoundéré. La Zone I confirme les certitudes dans le domaine de la viande bovine. Elle accueille les trois plans d’affaires en question : Tchabbal, Sanguéré Guider et Mayo-Oulo. La filière bovin-lait s’arrache un plan d’affaires. Les petits ruminants sont les grands absents de la toute première cuvée de co-financements. Bien que trois plans d’affaires aient été déjà présélectionnés par le CRPS, aucun n’a encore reçu l’accord formel de crédit des IFP.