Engagement international

Composante IVACCINATION CONTRE LA PESTE DES PETITS RUMINANTS

Il consiste à contribuer à l’éradication de la maladie à l’horizon 2030.
Impact du Cameroun contre la peste des petits ruminants
novembre 6, 2019
Enjeux socio-économiques
novembre 6, 2019

Engagement international

Le Cameroun a élaboré un Plan national de contrôle et d’éradication de la peste des petits ruminants, PNE-PPR. C’était pour s’arrimer à la mouvance de l’Organisation des Nations Unies pour l’agriculture et l’alimentation, FAO, et de l’Organisation mondiale pour la santé animale, OIE. Elles ont initié le Programme mondiale d’éradication de la PPR (PME/PPR). L’objectif est de débarrasser le monde de la maladie à l’horizon 2030.

Une Stratégie mondiale de contrôle et d’éradication, SMCE, de la peste des petits ruminants a été adoptée avec des déclinaisons aux niveaux régional, sous régional et national. Sur le continent, l’Union africaine-Bureau interafricain des ressources animales, UA-BIRA, est l’organe opérationnel de mise en œuvre de cette stratégie. En Afrique centrale, il s’agit de la Commission économique du bétail, de la viande et des ressources halieutiques, CEBEVIRHA.

Elle travaille aux côtés des deux Communautés économiques régionales, CER. Ce sont la Communauté économique et monétaires d’Afrique centrale, CEMAC, et Communauté économique de l’État de l’Afrique centrale, CEEAC. La mise en œuvre du Plan national relève des urgences inscrites dans les priorités du MINEPIA, notamment le Programme économique, financier, social et culturel du Cameroun. C’est une opération étalée sur 3 ans : 2019, 2020 et 2021. Dès 2022, le Cameroun va s’atteler à surveiller la maladie. Il s’agira de s’assurer que le virus n’est plus en circulation au sein du cheptel national.