Suivi-évaluation, communication et partage de connaissances

ATTENTES

Cette sous-composante appuie :

  • le suivi et l’évaluation de la performance et l’impact financier, environnemental et social du Projet ;
  • le développement des activités de communication pour faire connaître et diffuser les outils, les résultats et les meilleures pratiques en matière de mise en œuvre du Projet et
  • la production et le partage des connaissances par le biais d’études clés visant à préparer les interventions du Projet et à documenter les leçons pour une diffusion aux niveaux local, régional et national.
PROGRÈS

En matière de suivi-évaluation, l’étude de référence du PRODEL réalisée par le Cabinet SOREPS est disponible. Les principaux indicateurs du projet (ODP et résultats intermédiaires) y sont renseignés. Avec l’appui du Consultant chargé d’assister le projet pour la mise en place du dispositif de suivi- évaluation, le PRODEL a défini dans sa chaîne de résultats des produits /extrants qui nécessitent la situation de référence.

Trois missions de supervision conjointes gouvernement/Banque mondiale d’appui à la mise en œuvre du Projet de développement d’élevage (PRODEL) ont été effectuées. La première s’est déroulée du 15 au 26 janvier 2018 à Yaoundé et sur le terrain dans les régions du Nord et de l’Extrême Nord ; la seconde s’est tenue du 04 au 14 juin 2018 à Yaoundé et sur le terrain dans les régions de l’Adamaoua, de l’Est, du Littoral et de l’Ouest et la troisième du 25 novembre au 05 décembre 2018.

Au sujet du développement des activités de communication, l’élaboration et l’adoption de la Stratégie y relative ont marqué 2018. L’outil en question a abouti à l’élaboration et à l’adoption de la Charte graphique du Projet. À partir d’elle ont été conçus et produits divers supports de communication.

Dans le cadre de la mise en place d’un dispositif fonctionnel de suivi- évaluation, le PRODEL a fait recours au recrutement d’un consultant international dont l’assistance se réalise en 6 phases étalées sur   6 mois. Son intervention pour l’année 2018 s’est articulée autour (i) de la formation de l’ensemble de l’équipe du Projet sur la Gestion axée sur les résultats (GAR) et la planification ; (ii) du travail de restructuration des chaînes de résultats et (iii) de l’élaboration des outils de suivi-évaluation. La mise en cohérence des activités de suivi-évaluation a permis de clarifier le rôle de chaque spécialiste dans le processus de mise en place du dispositif de suivi-évaluation.

Grâce à elle aussi, un cadre de concertation avec la presse rassemble les deux organes gouvernementaux, 4 journaux privés imprimés, 2 médias cybernétiques, 10 stations régionales de la Cameroon Radio Television et 30 radios communautaires, soit 10 par Zone de mise en œuvre du Projet. Il a participé à la majorité des rendez-vous nationaux : Salon avicole international de Yaoundé, Journée mondiale de l’alimentation, Forum national de l’alimentation et autres.