Organes de contrôle

Auditeur interne

Dans le cadre du PRODEL, l’auditeur interne est chargé entre autres de :

  • veiller à la mise en pratique de façon exhaustive du Manuel de procédures en vigueur au sein de l’unité de coordination nationale du Projet et des UCR ;
  • élaborer un programme complet des applications de l’audit interne ;
  • assurer le suivi des budgets et des catégories de biens et services prévues dans les accords de Crédit et de Prêt concernés ;
  • promouvoir des actions d’amélioration de l’efficacité et de la rentabilité dans toutes les composantes du Projet ;
  • préparer en qualité d’interface les audits externes ;
  • s’assurer que toutes les ressources du Projet sont employées conformément aux dispositions de l’Accord de Crédit, dans un souci d’économie et d’efficience, et uniquement aux fins pour lesquelles elles ont été fournies.
  • vérifier que les fonds du compte désigné sont dépensés aux fins pour lesquelles ils ont été décaissés et que les pièces justificatives ont été bien conservées.
  • s’assurer que les biens et services financés sont acquis en respect des procédures de passation des marchés, des dispositions de l’Accord de Crédit et des Directives de passation des marchés et de sélection des consultants ;
  • S’assurer que les demandes de décaissement soumises à la Banque aux fins de financement sont autorisées, enregistrées correctement, appuyées par des pièces justificatives et éligibles selon les termes de l’Accord du Crédit, selon le cas ;
  • s’assurer de la concordance entre les activités physiques et les décaissements financiers ;
  • S’assurer que toutes les dispositions juridiques et fiscales sont respectées, notamment en matière d’exonération d’impôts, taxes et droits de douanes applicables au Projet, le traitement fiscal applicable aux traitements versés aux consultants et employés du Projet.

L’audit interne est réalisé conformément aux normes internationales d’audit interne de l’IIA « Institute of Internal Auditors » et donne lieu à toutes les vérifications et contrôles que l’auditeur juge nécessaires en la circonstance. L’examen comprendra tous les tests, confirmations, observations et vérifications jugées utiles par l’auditeur.

À la fin de chaque trimestre, l’auditeur interne produit et soumet à l’appréciation du Coordonnateur national un rapport sur l’état du Projet dans les aspects énumérés plus haut.
Un rapport annuel d’audit interne est également produit suivant le même format et transmis au Comité de pilotage.

Auditeur externe

L’objectif de l’audit financier et comptable est de permettre à l’auditeur d’exprimer son opinion professionnelle sur la situation financière du Projet à la fin de chaque exercice fiscal. L’objectif consiste à s’assurer que les ressources mises à la disposition du Projet sont utilisées aux fins pour lesquelles elles ont été octroyées. C’est en vue de l’atteinte de l’objectif de développement du Projet.

Les auditeurs expriment, par ailleurs, des opinions séparées sur les relevés de dépenses (états certifiés de dépenses), les comptes désignés et les comptes du Projet pour les fonds reçus et les dépenses effectuées au cours des exercices clos aux mêmes dates, d’une part, et, d’autre part, l’état d’exécution physique des différentes activités programmées.

Lors de la réalisation des audits, les auditeurs s’assurent que toutes les ressources ont été utilisées conformément aux dispositions de l’accord de financement, dans un souci d’économie et d’efficience et que les activités ont été réalisées conformément au programme préétabli. Les auditeurs apprécieront également la pertinence et le suivi du système de contrôle interne mis en place de même que le système de suivi et d’évaluation du Projet.