« Il ne me manquait plus que du lait pour réussir »

Cession des vaches laitièresTémoignages de satisfaction des bénéficiaires

Boubakary avait déjà une petite longueur d’avance sur les autres éleveurs laitiers.
Les vaches dans les fermes récipiendaires
avril 22, 2021
« J’atteins déjà les 100 litres de lait par jour »
avril 22, 2021

« Il ne me manquait plus que du lait pour réussir »

Par avril 22nd, 2021 Dans Composante I, Info-lettre

« J’avais monté un plan d’affaires au niveau du PRODEL. J’ai reçu les deux vaches laitières prévues dans ledit plan. J’étais déjà bénéficiaire de l’Union internationale pour la conservation de la nature. L’UICN m’avait donné des animaux. Le Programme de consolidation et de pérennisation du conseil agropastoral, PCP-ACEFA, m’avait déjà aussi fourni des équipements comme les congélateurs et les réfrigérateurs. Il ne me manquait plus que du lait pour réussir. Je l’ai désormais grâce au PRODEL. J’ai monté mon projet dans la localité de Pété en vue de l’augmentation de ma production laitière. Je fais désormais des dépôts de lait à Pété, à Bogo et à Maroua. Je travaille avec des partenaires sérieux dans toutes ces villes. À terme, je compte moi-même transformé mon lait. Il s’agira du fromage que je vais vendre à Maroua.